Imposer les arbres

0 Comment
277 Views

Convaincre les propriétaires des lieux (mairies, Région), les Directions des Etablissements scolaires,   de planter des arbres reste une nécessité.

Il faut planter, sans attendre.

« Le meilleur moment pour planter un arbre c’était hier » assure le dicton, faut-il en rester là et baisser les bras ? On peut aussi considérer qu’il n’est jamais trop tard, qu’il n’y a pas de temps à perdre et donc…que le meilleur moment pour le faire, c’est MAINTENANT.

L’arbre nous apporte de l’ombre, il favorise le retour de biodiversité (insectes, oiseaux…), il permet grâce à son évapotranspiration, de produire de la fraicheur, très appréciable en période de fortes chaleurs. Il absorbe le carbone bien évidemment, ce CO2 que les villes produisent massivement, il le transforme grâce à la photosynthèse, en matière organique.

L’arbre nous apaise aussi, par la vibration de ses feuilles, l’enchevêtrement de ses branches, la diversité de ses couleurs. L’arbre une fois enraciné est autonome, il ne nécessite pas d’arrosage.

Citons Françis HALLE* : « les arbres ne pourront pas nous sauver du réchauffement climatique, mais dans cette lutte, ils sont indispensables ».

*célèbre botaniste, grand défenseur du monde végétal, il s’engage récemment pour faire revivre une forêt primaire en Europe.